Accueil Economie Comilog, redistribution des primes| la hache de guerre est enterrée

Comilog, redistribution des primes| la hache de guerre est enterrée

0
Comilog, redistribution des primes| la hache de guerre est enterrée © D.R

Ce point avait été à l’origine d’un mouvement de grève enregistré en août dernier à la Comilog par le collectif des syndicats de cette entité. Les grévistes estimaient injuste cette redistribution de primes, notamment d’électricité et de l’eau. La hache de guerre a été enterrée à Libreville, dans le cadre de la signature d’un protocole d’accord entre la direction générale et le collectif des syndicats, en présence du ministre des Mines, Elvis Ossindji.

 Longtemps dénoncée, il semble que la direction générale de la Comilog n’avait pas pris en compte cette revendication du personnel. Fatigué des relances, le collectif des syndicats avait donc initié un mouvement de grève en août dernier au siège de la Comilog, pour dénoncer la redistribution des primes qu’elle jugeait, jusque-là, injuste, notamment pour l’électricité et l’eau.  « On ne peut pas concevoir que quelqu’un qui vit au Gabon ait une prime d’eau et d’électricité à hauteur de 16 000 FCFA. Ce n’est pas normal », déplorait un employé syndicaliste. Lequel ne comprenait pas toujours que les cadres percevaient une prime de 80.000Fcfa, voire plus.

Une situation qui avait créé un climat délétère à la Comilog. A Libreville, les deux parties ont été invitées à signer un protocole d’accord pour mettre fin à cette injustice. La cérémonie a été présidée, il y a quelques jours, par le ministre des Mines Elvis Ossindji. Lequel a invité « toutes les parties à favoriser le dialogue en tout point afin de développer des rapports de confiance »,

Partager sur:

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.