Accueil Politique Union Nationale : Paulette Missambo veut restaurer la confiance

Union Nationale : Paulette Missambo veut restaurer la confiance

0
Union Nationale : Paulette Missambo veut restaurer la confiance © D.R

Une semaine après son élection à la tête de l’Union Nationale, Paulette Missambo a animé une conférence de presse à, Akanda, au nord de Libreville. Elle est largement revenue sur ses ambitions de faire de l’UN une formation politique d’ouverture et de confiance.

 Devant la presse, ce vendredi 19 novembre, Paulette Missambo, fraîchement élue président de l’Union Nationale à l’issue d’un congrès électif, a réitéré ses ambitions pour son parti. Elle s’est, avant tout, félicitée de la leçon de démocratie infligée par l’UN aux autres formations politiques, en organisant cette élection. « Pour la première fois dans l’histoire politique de notre pays, des militants étaient invités à choisir librement les femmes et les hommes auxquels ils allaient confier la direction de leur parti. Je suis heureuse et fière de me présenter devant vous aujourd’hui pour vous dire que l’Union Nationale a été au rendez-vous de l’Histoire », a-t-elle déclaré.

Désormais présidente de l’UN, Paulette Missambo a profité de sa rencontre avec les hommes de médias pour adresser un message de confiance, à l’ensemble de ses militants, et un message d’espoir, au peuple gabonaise. « Mon ambition est de rassembler, pour reconstruire un parti de progrès et de modernité ». Cela signifie : « redonner le pouvoir à la base, en renforçant le rôle des coordinations. Cela signifie aussi, faire plus de place aux femmes et aux jeunes au sein de nos instances. Cela signifie enfin, nous mettre en ordre de bataille pour affronter les échéances électorales à venir ».

Pour instaurer cette confiance, a indiqué la présidente de l’UN, « nous devons agir dans la transparence. L’information doit circuler de la base au sommet et du sommet à la base. Les données sur le parti ne doivent pas être classées secret défense. Les documents et fichiers ne doivent pas devenir des outils au service d’ambitions égoïstes et personnelles. Ils doivent être accessibles aux instances, au Bureau national comme aux coordinations. Permettre à chacun de disposer de la bonne information au bon moment, créer les conditions pour que chacun agisse en toute conscience et en toute connaissance de cause. Telle sera l’une de mes missions principales. En toute circonstance, je favoriserai l’accès à l’information relative à notre parti », a-t-elle indiqué.

Avant de conclure : « Je veillerai au respect de nos textes. Je ferai tout pour garantir la cohésion et le respect de notre charte des valeurs. Je fixerai les priorités, mais je ne déciderai pas de tout ni à la place de tous. Tous les militants jouiront de la même considération, parce que le parti leur appartient. L’Union Nationale n’est ni la propriété ni le patrimoine de ceux qui ont la responsabilité de le diriger. La recherche de l’intérêt général, le mérite et le rejet de toute discrimination seront les seuls critères pour déterminer mes choix ».

 

Partager sur:

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.