Accueil Economie Prêts de la BDEAC : 35 milliards FCFA pour les bassins versants et...

Prêts de la BDEAC : 35 milliards FCFA pour les bassins versants et le Covid

0
Prêts de la BDEAC : 35 milliards FCFA pour les bassins versants et le Covid © D.R

Longtemps restés à l’abandon, les travaux des bassins versants de Libreville vont de nouveau reprendre. Une rencontre, dans ce sens, vient de se tenir entre les autorités gabonaises, représentées par le ministre de l’économie et les membres de la  Banque   de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC),  le mardi 28 septembre dernier. De cette rencontre, il ressort que Ladite banque compte offrir, sous forme de prêt, 35 milliards de francs CFA au gouvernement pour relancer lesdits travaux.

Diviser en deux volets, le premier accord de prêt concerne le plan complet de réinstallation des personnes affectées par les travaux d’aménagement des bassins versants de GUE –GUE, LOWE-IAI et Terre Nouvelle. Il s’agit d’un prêt complémentaire de 20 milliards qui vient en augmentation d’un premier prêt de 40 milliards de FCFA accordé en 2012. Le projet porte sur la construction à Bikelé, localité située à environ 5 kilomètres de Libreville, de 930 logements sociaux, d’un dispensaire, de trois écoles et d’autres équipements collectifs. L’intervention de la BDEAC dans le cadre de la première phase du projet a permis la construction des logements sociaux et des équipements collectifs pour la réinstallation des personnes affectées par le réaménagement des bassins versants sus évoqués. Cependant, à la suite d’une réévaluation du projet, il est apparu de nouvelles dépenses relatives à l’aménagement de la voie d’accès, à l’équipement des structures publiques et à l’alimentation du site du projet en eau et en électricité. Le prêt additionnel de la Banque permettra ainsi de faire face à ces dépenses, afin de favoriser l’occupation effective du site par les populations.

 S’agissant du plan national de riposte à la Covid-19, le montant du financement accordé par la BDEAC s’élève à quinze milliards de francs CFA (15 000 000 000 FCFA).

A travers ce financement, la BDEAC entend contribuer aux efforts du Gouvernement Gabonais dans la lutte contre la pandémie et limiter ses effets sur l’économie. Plus spécifiquement, le projet vise à améliorer l’accès aux services de santé de qualité et à garantir la sécurité sanitaire en situation d’épidémie et post-épidémie avec, notamment, la réhabilitation des infrastructures sanitaires existantes et la construction de nouvelles structures hospitalières sur l’ensemble territoire national. Ce qui permettra au final d’améliorer l’offre de soins sur l’ensemble du territoire Gabonais.

K.D

Partager sur:

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.