Accueil Sport Panthères| Patrice Neveu: « il y a des braconniers qui feront tout pour...

Panthères| Patrice Neveu: « il y a des braconniers qui feront tout pour mettre encore la pagaille dans la tanière »

0
Panthères| Patrice Neveu: « il y a des braconniers qui feront tout pour mettre encore la pagaille dans la tanière » ©D.R

De la dernière Can au Cameroun, jusqu’aux deux dernières prestations des Panthères liées aux éliminatoires de la Can 2023, le sélectionneur national, Patrice Neveu,, a dit toute sa colère dans un entretien qu’il a accordé au quotidien l’Union et sa version numérique. Le technicien français déplore la gestion de l’équipe nationale par le Fegafoot et le ministère des Sports. Invitant les deux parties à l’unité pour la qualification des Panthères du Gabon à la prochaine Can qui aura lieu en Côte d’Ivoire.

 

Depuis les dernières prestations des Panthères, à Kinshasa en RDC et à Franceville au Gabon,  et  partant même du stage des Panthères à  Chantilly en France, où tout a commencé, c’est la première fois que le sélectionneur national Patrice Neveu donne sa version de ces situations. Dans un entretien qu’il a accordé à l’Union, le technicien français déplore le scénario vécu par les Panthères. Une désorganisation permanente, et même chaotique, c’est de cette manière que résume Patrice Neveu des deux semaines de calvaire vécu par les Panthères. « Je n’ai fait que boucher les trous et colmater les brèches. Ce qui n’est pas de mon ressort. Nous avons perdu de l’énergie, du temps avec toutes ces histoires d’avion, d’équipements, d’intendance… Trop, c’est trop ! Ces affaires ont diminué les potentialités de mon équipe. On aurait même pu n’avoir aucun point à l’issue des deux matchs. Mais mes garçons ont été solidaires. J’en appelle à la responsabilité de chacun. Que chacun joue sa partition. Il faut immédiatement mettre un terme à cet amateurisme ».

Depuis sa carrière de sélectionneur, Patrice Neveu dit n’avoir jamais vécu une telle attitude envers une équipe nationale « En 35 ans de métier, c’est la première fois que mon équipe joue sans moi. Que je ne me déplace pas avec mes joueurs pour une raison qui ne dépend pas de moi. Il n’y a eu que des erreurs. C’en est trop ! Mes tutelles, Fégafoot et ministère des Sports, doivent se retrouver en vue de recadrer les choses. La polémique ne sert à rien. Nous devons nous unir pour une même cause qui est de nous qualifier pour la prochaine Can en faisant correctement les choses ».

Alors que certains estiment que le stage de Chantilly en France serait à l’origine du retard des Panthères en RDC,  Patrice Neveu assure qu’il en est rien. D’ailleurs, explique, le patron des Panthères football, ce stage a été bénéfique pour la tanière. « Mes joueurs avaient chacun un calendrier de fin de saison différent. Au Gabon, il m’était difficile de tous les avoir au même moment. C’est la mauvaise organisation qui est à l’origine de cette situation. Et non Patrice Neveu. Bien au contraire, c’est le stage de Chantilly qui a permis à l’équipe de tenir physiquement au Congo et au Gabon. Qui vous dit que si la préparation avait été faite à Bongoville, nous n’aurions pas eu de problèmes ? », S’est-il demandé. « L’équipe a bien travaillé en France. Et malgré les 7 heures de vol Paris-Kin, mes joueurs n’étaient pas cramés. C’est le travail de Chantilly. Avec tout ce désordre dans la tanière, nous ne faisons que perdre des joueurs. Or, j’en ai besoin en ce moment ».

Pour Patrice Neveu de manière voilée, la pagaille serait occasionnée par la tutelle ministérielle et la fédération. « Ils savent qui fait quoi et qui est responsable de quoi ».

En fin, le sélectionneur national prône pour la protection de l’équipe nationale qu’il qualifie de patrimoine national. « En 35 ans de métier, je n’ai jamais vu autant de ferveur autour d’une équipe nationale comme celle qui existe ici au Gabon. C’est incroyable ! Les Panthères sont un patrimoine national. C’est donc un bien commun qu’il faut protéger. Et notre président, Ali Bongo Ondimba, a clairement fixé le cap à Franceville lors de l’audience accordée à l’équipe nationale ».

 

Partager sur:

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.