Accueil Sport National football : Stéphane Nguema gardé à vue, puis libéré

National football : Stéphane Nguema gardé à vue, puis libéré

0
National football : Stéphane Nguema gardé à vue, puis libéré © D.R

Secrétaire général de l’Association nationale des footballeurs professionnels du Gabon (ANFPG), l’ex international gabonais, Stéphane Nguema, a été interpelé à Franceville, alors qu’il tentait, avec quelques joueurs, de rencontrer les Panthères du Gabon, en mise ouvert. Une initiative qui s’inscrivait dans le cadre d’un plaidoyer en vue de la reprise du national foot. Le joueur à la retraite et sa délégation ont été libérés tôt ce jeudi.

Stéphane Nguema, Mike Doussseingui et 3 joueurs ont été interpelés, puis gardés à vue à Franceville. Présents dans la province du Haut Ogooué,  ils avaient pour ambition de rencontrer les Panthères du Gabon en mise au vert pour le match contre la Libye comptant pour l’avant dernière journée pour la qualification au mondial 2022 au Qatar. Une initiative qui s’inscrivait dans le cadre d’un plaidoyer en vue de la reprise du national foot interrompu depuis mars 2020. , « La délégation de l’ANFPG composée de 5 personnes dont 2 membres du Board et 3 footballeurs en activité vient d’être arrêtée arbitrairement au poste de gendarmerie de Bongoville »,  indiquait mercredi soir Rémy Ebanega, le président de l’(ANFPG), sur les réseaux sociaux.  L’ex international et les autres ont été relâchés tôt ce jeudi 11 novembre.

Interrompus depuis mars 2020, du fait de la pandémie du Covid19, les championnats de première et deuxième divisions de football  n’ont toujours pas repris comme annoncé lors de la dernière task-force sur le football. En effet, lors de ce conclave, le ministre avait annoncé la reprise des activités du football d’élite au Gabon pour le 23 octobre 2021. 

Très remontés face au mutisme des autorités face à ce qui ressemble à un abandon du football national et de ses acteurs, plusieurs footballeurs, accompagnés par l’Association nationale des footballeurs professionnels du Gabon (ANFPG) avaient organisé  une marche pacifique et une manifestation devant le ministère des sports, le vendredi 05 novembre dernier.

L’Association nationale des footballeurs professionnels du Gabon (ANFPG), a décidé de monter au créneau, pour fustiger l’attitude des instances du football, dont la Linaf, le Fegafoot et le ministère des Sports. Pour Rémy Ebanega et Stéphane Nguema, « ces instances ont décidé de bloquer la reprise du championnat, pour la vaccination ».

Or, croit savoir le président de l’ANFPG, à aucun moment lors des rencontres avec le ministre Franck Nguema et la Linaf, il a été question de conditionner la reprise du Championnat par la vaccination, avait indiqué Rémy Ebanega lors de la conférence de presse tenue, il y a quelques jours,  à Libreville.

Partager sur:

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.