Accueil Politique Journée du 25 Octobre : Ossouka Raponda va ester en justice les auteurs de fake news

Journée du 25 Octobre : Ossouka Raponda va ester en justice les auteurs de fake news

0
Journée du 25 Octobre : Ossouka Raponda va ester en justice les auteurs de fake news/©DR

Rose Christiane Ossouka Raponda, le Premier ministre, chef du gouvernement a annoncé des poursuites judiciaires contre les auteurs de fake news lors de la  journée du 25 octobre, jour choisi par les chrétiens catholiques pour la réouverture des lieux des cultes, après 6 mois de fermeture, causée par la présence de la pandémie du Covid19.

Alors que les chrétiens Catholiques ont été empêchés d’accès dans les paroisses du Gabon par les forces de l’ordre déployé dans tout le pays pour la circonstance, Rose Christian Ossouka Raponda a décidé de s’en prendre aux auteurs des fake news. Il faut dire que le Premier ministre, à la suite de la journée du 25 octobre, s’est dit outrée par les commentaires et autres fausses informations diffusées sur la toile, faisant allusion au bras de fer entre forces de l’ordre et chrétiens. Selon Rose Christiane Ossouka Raponda, les agents de force de l’ordre ont fait preuve de professionnalisme, et assure qu’il n’y a eu aucun affrontement. « Les agents de force de l’ordre ont fait preuve d’un grand professionnalisme et de discernement », a écrit le chef du gouvernement sur sa page Facebook.

Elle s’est en outre, insurgée contre les auteurs de fausses nouvelles sur la toile, dans le but selon le premier ministre, est d’instrumentaliser, évoquant, des violences policières et autres arrestations. Cette fois, assure Ossouka Raponda, « nous ne laisserons pas nos forces de l’ordre être impunément diffamées. Nos services sont mobilisés. Des plaintes seront déposées à l’encontre de ces personnes malveillantes.

Partager sur:

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.