Accueil Société Gabon : une grève générale dès ce 11 janvier ?

Gabon : une grève générale dès ce 11 janvier ?

0
Gabon : une grève générale dès ce 11 janvier ©D.R

L’annonce avait été faite par le Syndicat national des travailleurs du secteur de l’eau et électricité (Syntee+), celui du Syndicat des employés et ex-employés du pétrole et activités connexes (Seerpac) et l’Organisation nationale des employés du pétrole (Onep), le 08 janvier dernier, si le gouvernement maintenait ses mesures pour lutter contre le Covid19.

S’offusquant du fait que jusqu’à la date de leur déclaration le 08 janvier dernier, que le gouvernement n’ait toujours pas invité les partenaires sociaux, le Syndicat national des travailleurs du secteur de l’eau et électricité (Syntee+), celui des employés ex-employés du pétrole et activités connexes (Seerpac) et l’Organisation nationale des employés du pétrole (Onep), ont décidé d’entamer une grève générale ce mardi 11 janvier. Cette annonce fait également suite au préavis de grève déposé sur la table du gouvernement.

Une grève, si elle était maintenue, qui a pour ambition, de montrer au gouvernement le mécontentement des partenaires sociaux aux différentes mesures prises pour le lutter contre la Covid19.

Le 08 janvier dernier, les partenaires sociaux avaient invité « le gouvernement à privilégier le dialogue et à ouvrir des discussions pour une recherche de solutions dans un cadre apaisé et dans l’intérêt supérieur de l’Etat dont l’économie pourrait être mise davantage en mal ».
Ces syndicats revendiquent la suppression du pass sanitaire ; la suppression de l’augmentation du coût du test PCR ; la suppression de toute exemption de tests aux personnes vaccinées s’agissant de la circulation à l’intérieur du pays et de quarantaine aux personnes vaccinées entrant au Gabon.

Pour les partenaires sociaux, la relance de l’économie, argument brandi par le gouvernement est une fuite avant.

Partager sur:

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.