Accueil Politique Gabon- opération fusion-absorption : Le tour du SDG !

Gabon- opération fusion-absorption : Le tour du SDG !

0
© D.R

La Convention nationale extraordinaire, organisée du 19 au 20 novembre dernier, à leur siège à Ambowé, a eu pour conclusion l’absorption des Sociaux-démocrates gabonais par le Parti démocratique gabonais, suite à l’appel lancé par le Président de cette mouvance présidentielle.

Une semaine après le Rassemblement des Valeurs (RV) et quelques mois avant Démocratie Nouvelle (DN), le tour est revenu le samedi 20 novembre dernier, aux Sociaux-Démocrates Gabonais (SDG) de rejoindre le Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir). Les militants de cette ancienne écurie politique de la majorité présidentielle ont ainsi répondu, à travers une convention nationale extraordinaire, à l’appel du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, lors de la rencontre du 03 juin 2021 avec les partis politiques de la majorité, au cours de laquelle ce dernier invitait les partis satellitaires à regagner le Parti Démocratique Gabonais.

Pour confirmer ce militantisme, le président du SDG, Juste Louangou Bouyomeka a, lors de la clôture de ces travaux, invité les uns et les autres à servir le nouveau parti, le PDG avec détermination. «Je vois que vous allez réussir et faire la fierté du président de République», a-t- il indiqué. Avant de demander à ses camarades de continuer à faire preuve de responsabilité, d’engagement, de loyauté et de fidélité. Cet appel met en évidence l’absorption du SDG par le PDG.

Créé le 09 août 2018, le parti SDG se positionne comme la deuxième force politique du pays avec ses 7 élus nationaux, 49 élus locaux et départementaux dont 1 Sénateur 6 Maires et 4 présidents de conseils départementaux ainsi que plusieurs Hauts cadres de l’administration, les militants et cadres de cette formation qui est la deuxième force politiques du pays avec ses multiples permanences dans l’ensemble du pays, comptent être des véritables forces de proposition et de mobilisation au sein du PDG.. Ce sera une dynamique supplémentaire à l’action du président de la République, non sans oublier de formuler des recommandations allant dans le sens de la valorisation de la ressource humaine venant du SDG et leur intégration. Oui, il n’est un secret pour personne qu’au PDG, la seule tribune est réservée aux cadres et militants de cette formation politique. Le reste n’est que pure distraction. D’où les réserves émises par l’un des partis de cette mouvance présidentielle, le CLR de Jean Boniface Asselé. Ce dernier à la réputation de ne pas se laisser compter.

Au regard de ce qui se fait depuis le début de cette opération, il est fort à parier que tous les élus SDG seront également absorbés par le PDG, renforçant ainsi la position de cette formation politique sur l’échiquier national.

Karl Dhorian

Partager sur:

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.