Accueil Economie Gabon| 500 milliards pour sauver la CNSS

Gabon| 500 milliards pour sauver la CNSS

0
CNSS| Pas de fermeture d’agences ce lundi © D.R

En situation de détresse, la Caisse nationale de sécurité sociale pourrait cesser de payer les retraités d’ici juillet prochain. L’annonce avait été faite par la direction au cours d’une rencontre avec les syndicats des retraités et du personnel. Afin d’éviter cette situation, le Syndicat des professionnels de la Caisse nationale de sécurité social(Sypross), appelle le gouvernement à la rescousse, en injectant 500 milliards dans les caisses de ce service de prestations sociales.

 Il faut sauver la CNSS de son état d’urgence. En effet, se trouvant dans un état critique, la Caisse nationale de sécurité sociale pourrait ne plus honorer ses engagements auprès de ses affiliés d’ici juillet prochain. Il faut dire que les retards de paiement de pensions retraites devenus récurrents ces derniers temps  annonçait déjà un problème.

La direction générale est venue mettre   fin  à ces supputations. C’était lors d’une rencontre avec les partenaires sociaux et les syndicats des retraités. Face à la situation de l’entreprise qu’il dirige, Patrick Ossi Okori avait indiqué que d’ici juillet prochain, la Cnss, pourrait être en cessation de paiement.

C’est donc pour éviter cette situation de chaos, que le Syndicat des professionnels de la Caisse nationale de sécurité sociale (Sypross), a appelé le gouvernement à la rescousse, lors d’une assemblée générale tenue il y a quelques jours au siège de l’entité de prestations sociales. L’objectif, a souligné André Richard Ndi Bekoung, est de préserver d’abord les emplois. Pour le syndicaliste, le travail du cabinet Finactu est clair ” le diagnostic de Finactu nous dit que la CNSS sera en cessation de paiements d’ici juillet 2022, si rien n’est fait. En cessation de paiements veut dire, nous perdons nos emplois “. Il est donc temps, a-il souligné, de faire les concessions pour sauver la CNSS.

Mais le plus important actuellement pour les employés de la CNSS est de faire intervenir le gouvernement, « nous sommes prêts à faire des sacrifices, mais nous ne sommes pas prêts à accepter même un seul licenciement à la CNSS ».

Pour sortir la CNSS de son coma, le gouvernement est invité à mettre la main dans la poche.

 

Partager sur:

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.