Accueil Non classé Contrôles et taxes abusifs| les commerçants d’Akanda menacent de fermer boutiques

Contrôles et taxes abusifs| les commerçants d’Akanda menacent de fermer boutiques

0
Arrondissement le plus propre seuls les arrondissements d’Akanda et de Libreville sont concernés ©D.R

Essoufflés par les nombreux contrôles et taxes infligés par le conseil municipal d’Akanda, au nord de Libreville, les commerçants de cette commune pourraient entamer un mouvement qui risque d’aboutir à la fermeture de leurs commerces.

Va-t-on assister à un bras de fer entre commerçants et la municipalité de la ville d’Akanda ? En tout cas, depuis un moment, les commerçants ne cessent de dénoncer les contrôles intempestifs et autres taxes abusives de la part de la municipalité du chef de lieu de la province de l’Estuaire.

Toute chose  qui grippe leurs activités. C’est pourquoi, les responsables de ces magasins, épiceries et autres quincailleries menacent de fermer leurs entités, si le gouvernement ne réagit pas en leur faveur.

  « Nous sommes prêts à tout fermer », menacent-ils.

Ayant fait appel au syndicat des commerçants du Gabon, les opérateurs économiques disent ne pas comprendre les contrôles abusifs et la parafiscalité.   « Nous mettons en garde la mairie d’Akanda au sujet de la taxe sur le déchargement qu’elle veut mettre en place. Nous avons des taxes qui nous dépassent. Il ne faut pas en rajouter ».

 

Partager sur:

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.