Accueil SOS Consommateur Consommation: les boites de sardines « Belle ville » impropres à la consommation

Consommation: les boites de sardines « Belle ville » impropres à la consommation

0
Consommation: les boites de sardines « Belle ville » impropres à la consommation © D.R

Présentant un niveau élevé de l’azote volatile, les boites de sardines de la marque « Belle ville » ont été retirées de la commercialisation par la direction générale de la concurrence et de la Consommation. Elles sont jugées dangereuses pour la santé.

  Il s’agit, selon la direction générale de la Concurrence et de la Consommation, d’un azote volatile supérieur à la limite maximale qui est de 60 mg d’azote/100g de chair (Codex stan 94-1981, Rev. 1-1995, normes pour les sardines et produits de type sardines en conserve). D’où « la présence des caractéristiques organoleptiques (odeur, saveur, texture) inhabituelles constatées par les consommateurs indiquant l’altération des sardines mises en boites».

 La DGCC indique également que L’azote volatile est le critère mesuré qui permet d’évaluer le niveau de décomposition des produits de la mer. Le taux élevé de l’azote volatile dans ces boîtes de sardines les rends inconsommables, car elles peuvent provoquer une intoxication alimentaire (douleurs abdominales, diarrhées, vomissements).

En outre, la DGCC estime également qu’il y a tromperie sur les qualités substantielles, compte tenu de la quantité d’huile végétale trouvée inférieure à la norme qui est de 70% minimum pour les sardines à l’huile végétale.

Toute chose qui a motivé la DGCC à suspendre la consommation et la commercialisation de ces produits dans toutes les surfaces commerciales du Gabon.

 

Partager sur:

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.