Accueil Société Cap Santa-Clara|  les apatrides désormais à l’école 

Cap Santa-Clara|  les apatrides désormais à l’école 

0
Cap Santa-Clara| à l’école les apatrides © Pyramidmédiasgabon

Après avoir effectué, dans un premier temps, le recensement et l’identification d’une quarantaine d’enfants apatrides dans la zone du Cap Santa Clara fin décembre dernier, pour l’établissement des actes de naissance, l’ONG ’’Papa Jeannot’’ qui œuvre pour l’éducation des enfants, a procédé le mercredi 11 janvier, à l’inscription scolaire de ces enfants et fait un don en kits scolaire complet et du matériel bureautique à l’établissement du cru.

 C’est en présence de la notabilité, l’association des parents d’élèves, les enseignants et l’administration de l’école primaire du Cap Santa Clara, que l’ONG ‘’Papa Jeannot’’ qui œuvre pour l’éducation des enfants a effectué, le mercredi 11 janvier dernier, à l’inscription de près d’une cinquantaine d’enfants apatrides de cette localité de la commune d’Akanda. Des enfants, dont l’âge

varie entre 5 et 12 ans, mais qui n’avaient jamais mis les pieds dans une salle de classe.

En plus de l’inscription, l’ONG a procédé à la remise d’un don en kits scolaires complets à ces

bambins, « l’avenir du Gabon de demain ». Tout comme, elle a remis un don en matériel bureautique à l’administration de cet établissement que dirige,

Parfait Menvane Ntoutoume. Lequel a salué le geste de l’ONG ‘’Papa Jeannot’’.

« Il s’agit d’une aide à la jeunesse gabonaise, face à la situation démissionnaire de ses

parents. En situation de précarité, certains de ces enfants ont des difficultés d’actes de naissance et d’autres n’ont pas pu payer leur frais d’inscription, c’est un geste énorme que vous faites ce

matin », s’est réjoui le patron de cette école primaire, dont les conditions d’apprentissage ne sont pas totalement réunies. A preuve, quelques bâtiments encore inachevés. Néanmoins, l’école fonctionne avec trois

salles de classe, dans une bourgade qui compte des milliers d’enfants en âge d’aller à l’école.

Pour Jim Ndong, secrétaire général de l’ONG ‘’Papa

© Pyramidmédiasgabon

Jeannot’’, « la formation de cette jeunesse aujourd’hui, fera d’eux des cadres de demain. Il s’agit pour nous, d’un geste hautement symbolique, spirituel et d’amour ». Profitant de la circonstance, il a demandé aux parents et à l’administration d’utiliser ces biens à bon escient. « L’Etat providentiel n’existe plus. L’Etat ne peut pas tout faire et d’ailleurs l’Etat ne devrait pas tout faire. « Utilisez donc ce matériel jalousement ».

Un geste qui a été salué par les parents d’élèves, représenté par le président de l’association, Jean Franklin Animbogo.

Présidente de l’ONG ‘’Papa Jeannot’’, prénom de son papa, Mme Ndong, a attiré l’attention des personnes de bonne foi pour parrainer les enfants, en procédant à la distribution des cahiers et autres fournitures scolaires. Car, a-t-elle souligné, « le plus important, est de garder ces enfants dans l’école ».

Rappelons que depuis sa création, il y a moins de 5ans, l’ONG Papa Jeannot a procédé à la distribution des kits alimentaires et scolaires, ainsi qu’à l’organisation d’arbres de Noël, dans plusieurs orphelinats à travers le Grand Libreville.

Partager sur:

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.