Accueil Société ANPN : les éco-gardes durcissent le ton

ANPN : les éco-gardes durcissent le ton

0
ANPN : les éco-gardes durcissent le ton/©DR

Le Syndicat National des Eco-gardes du Gabon  vient de durcir son mouvement, ce jeudi 08 avril 2021, en dressant des barricades  à l’entrée de sa Direction Générale sise au Haut de Gué-Gué dans le 1er arrondissement de Libreville. Ces derniers revendiquent la réintégration de leur collègue licencié et l’établissement de l’Assurance Maladie.

Reversés désormais à l’Agence Nationale pour la Protection de la Nature, les anciens agents de l’Agence Nationale des Parcs Nationaux n’entendent pas lâcher du lest, ils conditionnent la reprise du travail à la satisfaction totale de leurs revendications. «  Nous demandons la réintégration sans délai de notre collègue licencié abusivement au Parc de Minkébé à Makokou, il y a 4 mois, et  l’obtention d’une assurance Maladie fiable  depuis 8 mois », a exigé le Secrétaire Général du Syndicat National des Eco-gardes du Gabon, Sosthène Engonga. Avant de déplorer la non prise en compte de leurs revendications par la tutelle : «  on a l’impression que le Secrétariat Exécutif de l’ANPN ne tient compte de nos revendications que lorsque nous sommes autour de la table de discussions, mais une fois partie la situation reste en l’état ».

Des revendications qui attendent une issue positive et rapide pour rebooster le moral de ses éco-gardes fragilisés par la suppression de l’Agence National des Parcs Nationaux à l’issue du conseil des ministres du 19 février 2021 dernier.

 RMON

 

Partager sur:

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.